Accueil Soins médicaux Tout savoir sur le remboursement par la sécurité sociale

Tout savoir sur le remboursement par la sécurité sociale

La sécurité sociale française vous assure un traitement efficace et automatique de vos soins en France. Mais si vous traversez la frontière ? Selon le but de votre voyage et votre destination, l’assurance sociale à l’étranger peut prendre en charge certains de vos soins… ou pas du tout !

Sécurité sociale et jours fériés

Sécurité sociale pour les vacances dans l’Union européenne

Si vous décidez de vous reposer sur une plage grecque, d’explorer Barcelone pendant quelques jours ou de passer d’autres vacances dans un pays de l’Union européenne, de l’Espace économique européen ou de la Suisse, les accords européens peuvent vous couvrir en cas de maladie ou d’accident. Avant de partir, vous devez acheter la carte européenne d’assurance maladie (CEAM), que vous pouvez commander gratuitement en ligne. La procédure prend environ quinze jours, alors programmez cette étape juste avant votre Départ.

A lire aussi : Qu'est-ce que le secret médical ?

Cette carte permet à chaque citoyen européen de bénéficier des frais médicaux locaux, en fonction du système local de sécurité sociale. Cela signifie que dans le cas de soins sera le même que celui d’un citoyen du pays. Cela n’est pas nécessairement synonyme de soutien direct ou complet. Selon le type de soins et la législation en vigueur, vous devrez peut-être payer une partie ou la totalité des coûts. Dans ce dernier cas, vous devrez demander un remboursement auprès du système de sécurité sociale local ou français à votre retour. Vous devrez alors conserver tous les dossiers médicaux en votre possession (fiches de soins, factures) et les accompagner du formulaire S3125 « Soins reçus à l’extérieur du Canada ».

Bien que la CEAM puisse être utile, elle ne sera pas optimale en cas de soins au sein de l’UE. Elle ne rembourse que sur la base de la Les tarifs de sécurité sociale, qui peuvent être insuffisants dans les pays où les frais médicaux sont plus chers qu’en France. C’est donc à vous de payer le montant restant, qui peut être très élevé dans certains pays. De plus, la CEAM exige souvent que vous preniez des mesures longues et fastidieuses pour recevoir vos remboursements, une activité qui ne sera certainement pas votre favori à votre retour de vacances !

A voir aussi : Le parcours de soins expliqué

En tout état de cause, la carte européenne d’assurance maladie ne couvre pas vos frais de retour en cas de graves problèmes de santé nécessitant un retour immédiat en France. Pour partir en vacances en Europe, nous vous recommandons de souscrire une assurance voyage. En plus de couvrir vos frais médicaux 100% des frais réels à partir du premier euro, les garanties d’assurance voyage seront utiles pour les voyages, comme le rapatriement.

Sécurité sociale pour les vacances dans le reste du monde

Si vous voyagez dans un pays en dehors de la zone européenne, la sécurité sociale peut décider de couvrir une partie de vos frais médicaux, mais ce n’est pas une obligation.

Sur le site Ameli.fr il est clairement indiqué :

« En se fondant sur les preuves, le conseiller médical de votre compagnie d’assurance maladie détermine si vous étiez en situation d’urgence ou non et, au besoin, vous remboursera vos soins. Note : C’est une façon, pas d’obligation.

En cas de convention, les soins seront remboursés sur la base et dans le cadre des forfaits français applicables (et non sur la base de vos frais réels). En cas de refus : aucune contestation n’est possible.

« ; Vous l’aurez compris, il est préférable d’aller en paix et de souscrire une assurance voyage, qui couvrira vos frais médicaux à 100% de la les coûts réels, ainsi que d’autres garanties telles que le retour ou les couvertures de responsabilité civile.

Découvrez notre contrat Globe Partner, qui garantit 100% du coût réel de votre voyage à travers le monde.

Sécurité sociale et études

Sécurité sociale pour les études Erasmus

Si vous souhaitez découvrir un autre pays européen pour un semestre ou une année académique dans le cadre du programme Erasmus, il est important d’être bien assuré pendant votre séjour en cas de problèmes de santé.

Comme pour tout autre séjour dans l’Union européenne, vous pouvez acheter la carte européenne d’assurance maladie avant votre départ afin de bénéficier de la même couverture qu’un local. Dans le cas des frais médicaux, vous pouvez être directement couvert ou avancer les frais, selon la législation en vigueur dans le pays. C’est à vous de prendre votre médecin documents et envoyer le formulaire pour recevoir un remboursement.

Outre les procédures longues et complexes de remboursement d’un remboursement, la carte européenne d’assurance maladie ne fournit pas de garanties de retour ou de responsabilité qui sont importantes en cas de problème majeur à l’étranger.

La solution pour comprendre vos études Erasmus est de souscrire une assurance maladie étudiante qui couvre vos frais de santé dès le premier euro dépensé et offre une procédure de remboursement simplifiée.

Sécurité sociale pour les études hors de l’Europe

Vous découvrirez la vie sur un campus aux États-Unis ou en Australie ? L’assurance sociale française ne vous couvre pas, si vous allez étudier en dehors de l’Union européenne , il est donc important de souscrire une assurance maladie privée qui assurera vos soins en cas de maladie ou d’accident sur place. couvertures.

Notre contrat de partenariat Globe a été conçu spécifiquement pour les étudiants, avec un rapport qualité-prix imbattable et des garanties adaptées à vos besoins. Outre la prise en charge de vos frais hospitaliers et hospitaliers, l’assistance au retour et la responsabilité civile, Globe Partner offre également des garanties aux étudiants, telles que la prise en charge en cas de bris d’objets confiés lors d’un stage ou la possibilité d’interrompre leurs études. Découvrez notre contrat de partenariat Globe.

Sécurité sociale pour les études au Québec

Si vous souhaitez étudier dans la province de Belle, vous pourriez être en mesure de bénéficier du protocole d’entente français entre la Sécurité sociale française et la RAMQ (Régime) par Assurance Maladie du Québec) et ainsi être assuré au même titre qu’un Québec.

Pour savoir si vous pouvez bénéficier de cet accord, visitez ce lien.

Sécurité sociale et expatriation

Sécurité sociale et CFE

Hors de France, la sécurité sociale est représentée par la Caisse des Français de l’Atranger (CFE) . Cette organisation vous permet de conserver vos droits en France tout en bénéficiant d’une couverture internationale à l’instar de la sécurité sociale. Bien qu’il soit intéressant, ce système ne suffit pas parce qu’il est basé sur les taux conventionnels et les taux de remboursement du système français, qui sont loin d’être suffisants dans les pays où le coût des médicaments est élevé. En outre, la CFE ne vous couvre pas pour les garanties de retour, d’assurance responsabilité civile ou d’assurance pension. Si vous souhaitez rejoindre le CFE, vous devez souscrire une assurance d’expatriation qui sera utilisée en plus de cet organisme.

En savoir plus sur le CFE.

Expatriation Assurance au premier euro

Si le système d’assurance d’expatriation à côté de la CFE semble trop compliqué, il est possible d’abandonner ce poste et d’acheter une assurance d’expatriation directement au premier euro. Ce type de contrat d’assurance vous couvre dès le premier euro dépensé selon un régime de remboursement préalablement choisi.

Découvrez nos offres d’assurance expatriation pour le premier euro ou en plus de la CFE

Sécurité sociale et retraite

Qui n’a pas rêvé de passer sa retraite au soleil ? Si vous prévoyez de vivre dans un autre pays après la fin de votre vie professionnelle, vous devez prendre quelques mesures pour être en bonne santé.

Sécurité sociale pour la retraite dans l’Union

européenne Si vous quittez happy days au Portugal ou dans un autre pays de l’Union européenne, vous pouvez continuer à être en mesure de contacter votre Prestations d’assurance maladie. Pour ce faire, vous devez suivre la procédure définie par votre nouveau pays d’accueil.

Sécurité sociale pour la retraite en dehors de l’Union européenne

Si vous souhaitez passer votre retraite au-delà des frontières européennes, vous devez planifier votre assurance maladie sur place en amont.

De nombreux pays (dont l’Algérie, le Maroc, le Canada) ont conclu un accord bilatéral de sécurité sociale avec la France, qui vous donne accès à une couverture locale.

Pour d’autres destinations, vous devez trouver une autre solution d’assurance en rejoignant la Caisse des Français de l’Atranger (CFE) et en souscrivant une assurance d’expatriation en la complétant.

Plus d’informations sur la couverture sociale pour la retraite à l’étranger.

Préparez-vous à votre retraite en Afrique ou en Asie du Sud-Est ? Découvrir notre contrat ACS Senior Viager CFE.

Découvrez nos articles pour préparer votre retraite à l’étranger.

Si vous quittez la France, vous devrez régler la question du paiement de vos frais de santé, car la sécurité sociale française ne sera pas toujours efficace au-delà de nos frontières !

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!