Accueil Santé Quels sont les effets de l’amnésie ?

Quels sont les effets de l’amnésie ?

Il arrive que certaines personnes aient des pertes de mémoire. C’est-à-dire qu’elles oublient certains événements, certaines dates. Il leur est même difficile de s’en souvenir avec le temps. D’autres par contre oublient mais avec le temps, finissent par s’en souvenir. Dans l’un ou l’autre des cas, il serait dit qu’il s’agit de l’amnésie. Dans cet article, nous vous expliquerons ce que c’est que l’amnésie. Aussi, nous vous parlerons de ses différents effets.

Qu’entendons-nous par amnésie ?

L’amnésie est la perte de la mémoire à long terme et résultant d’une maladie. Aussi, cette perte peut provenir d’un traumatisme physique ou psychologique. Il existe deux natures de trouble de la mémoire : l’amnésie antérograde et l’amnésie rétrograde.

A découvrir également : Quelle huile essentielle pour la rétention d'eau ?

L’amnésie antérograde

Elle est généralement le résultat direct d’une forme de lésions ou de traumatisme cérébral. Toutefois, la cause exacte de celle-ci, n’est pas entièrement comprise. Il en est de même pour le mécanisme précis de formation de la mémoire et de son stockage. Avec l’amnésie antérograde, vous serez dans l’incapacité de vous rappeler nouvelles informations. Et ce, bien que vous puissiez vous rappeler des informations et des événements survenus avant votre blessure. Autrement dit, la mémoire à court terme est toujours fonctionnelle. Dans ce contexte, l’hippocampe est généralement affecté. Cela suggère que les dommages au cerveau ont entrainé l’incapacité de transférer des informations de la mémoire à court terme. Et ce, vers la mémoire à long terme. Autrement dit, il s’agit de l’incapacité de consolider les souvenirs. À partir de là, les personnes atteintes de l’amnésie antérograde vivent tout le temps dans l’instant présent.

L’amnésie rétrograde

Il s’agit d’une amnésie classique. En effet, c’est quand vous perdez la mémoire et vous ignorez ce qui s’est passé. Cette forme d’amnésie est une perte de mémoire qui concerne des événements survenus avant le traumatisme. Ce dernier peut être un choc psychologique ou une maladie. Ici également, c’est l’hippocampe qui est touché. Soulignons que cette dernière est une partie du cerveau qui joue le rôle de relais. De ce fait, l’information arrive par les sens. Ensuite, elle va transiter par l’hippocampe qui s’occupera de dispatcher ladite information dans les bonnes zones.

A lire également : Pourquoi ne dit-on pas pharmacienne ?

Quels sont les effets de l’amnésie ?

Selon chacune des différentes natures de troubles de la mémoire, nous avons des effets particuliers. À ce titre :

Les effets de l’amnésie antérograde

De nombreuses personnes atteintes de cette forme d’amnésie, sont incapables de former de nouveaux souvenirs épisodiques ou sémantiques. Toutefois, elles sont toujours capables de former de nouveaux souvenirs procéduraux. Aussi, ces personnes vous oublient dès lors que vous vous dites au revoir. Ce qui fait qu’à chaque fois qu’elle vous rencontre, elles se présentent à nouveau à vous. Elles ne se souviendraient plus d’avoir acquis une nouvelle compétence. Et ce, même si ces personnes ne sont plus capables de créer de nouveaux souvenirs. Toutefois, elles seraient toujours capables d’exercer de nouvelles compétences sans être rééduquées. En effet, leur mémoire déclarative est altérée alors que leur mémoire procédurale continue de fonctionner.

Les effets de l’amnésie rétrograde

Les personnes atteintes de cette forme d’amnésie ont du mal à se rappeler des souvenirs épisodiques. Soulignons que la mémoire épisodique est la mémoire des contextes dans lesquels il y a la mémoire autobiographique. Elles ont des souvenirs des détails des procédures. Autrement dit, elles se rappellent par exemple, de comment conduire, comment faire des calculs. Toutefois, la perte majeure est celle de leur identité, une perte de leur lien social. Les personnes atteintes d’amnésie rétrograde ne peuvent pas se souvenir d’une partie ou de la totalité de leur passé. Disons tout simplement que c’est la mémoire autobiographique qui est impliquée. C’est donc votre personnalité. Également, ces personnes peuvent perdre leur mémoire sémantique. Elles peuvent donc perdre des savoirs et non des savoir-faire.

Quelles sont les pratiques à adopter

Dans un premier temps, il convient de ne pas confondre l’amnésie et l’oubli. En effet, cette dernière est une incapacité temporaire de se rappeler une information. Et ce, qui peut être expliqué par un problème d’encodage. De plus, le cerveau humain est connu pour sa plasticité. Aussi, la mémoire est une faculté qui peut être fragile. De ce fait, quelques astuces peuvent permettre de mieux retenir ou de mieux encoder les informations. Par ailleurs, ce qui importe c’est de prendre soin de soi et de faire attention. Et ce, notamment lorsque vous avez des chocs psychologiques qui sont liés à du stress. Le bien-être est donc le pilier majeur de la mémoire.

ARTICLES LIÉS