Accueil Maladie Les maladies courantes du laurier rose
maladies courantes du laurier rose

Les maladies courantes du laurier rose

Le laurier rose fait partie des plantes idéales à avoir dans un jardin. Il est notamment très apprécié pour sa beauté et ses fleurs aux multiples couleurs. Cependant, comme toutes les espèces végétales, il peut être sujet à différentes maladies et problèmes de culture. Découvrez dans les lignes à suivre les maladies les plus courantes du laurier rose ainsi que des conseils pour les prévenir ou les traiter.

Les maladies fongiques

Le laurier rose peut souffrir de maladies fongiques. Parmi celles-ci, on retrouve :

A lire aussi : Comment surmonter des douleurs avec des huiles de CBD ?

Les taches foliaires

Elles sont provoquées par un champignon et se caractérisent par une apparition de taches jaunes, brunes ou noires sur les feuilles de la plante. Heureusement, il existe des astuces pour lutter contre cette maladie. Un bon nettoyage et une désinfection optimale des outils de jardinage peuvent permettre de pallier ce problème.

Aussi, évitez de mouiller les feuilles lors de l’arrosage et veillez à une bonne circulation de l’air autour de la plante. Un autre moyen de prévention de l’apparition de ces taches est d’employer un traitement à base de bouillie bordelaise sur les feuilles.

A voir aussi : Les meilleures techniques pour gérer le stress et prévenir les maladies psychosomatiques

La pourriture des racines

Lorsque cette maladie fongique attaque le laurier rose, ses racines se dégradent et deviennent noires et molles. On note donc une dégradation progressive de la plante, caractérisée par un jaunissement des feuilles qui finissent par tomber.

Pour remédier à ce problème, il faut éviter de sur-arroser les lauriers roses. De plus, assurez-vous que le pot et la terre dans laquelle ils sont plantés favorisent un bon drainage de l’eau. En cas d’attaque, l’application d’un traitement fongicide est recommandée.

Le botrytis

Encore appelé « pourriture grise », ce champignon est la cause de l’apparition de taches brunes sur les feuilles, les fleurs et les boutons floraux. La prévention de cette maladie implique d’éviter l’excès d’humidité et d’offrir un bon ensoleillement au laurier rose. Lorsque la plante est atteinte, retirez les parties touchées et appliquez un fongicide adapté.

Les maladies bactériennes

Les lauriers roses peuvent également être sujets à des maladies d’origine bactérienne. Il s’agit de :

La maladie de la bactérie noire

Cette maladie se manifeste par une apparition de taches noires sur les feuilles, qui finissent par se dessécher et tomber. Comme traitement, veillez à couper et à brûler les parties touchées. Aussi, il est important de bien désinfecter les outils de jardinage. Par ailleurs, l’application d’un fongicide spécifique peut également faire l’affaire.

La maladie de la bactérie verte

Cette bactérie attaque le laurier rose en faisant apparaitre de taches vertes sur ses feuilles et ses fleurs. Elle engendre également la déformation des jeunes pousses. Un moyen de lutte contre cette maladie est d’enlever les parties atteintes et d’appliquer un fongicide adéquat.

Les problèmes de nutrition et de culture

maladies courantes du laurier rose

Les lauriers roses peuvent aussi souffrir de problèmes de nutrition et de culture, tels que :

La chlorose

Lorsque cette maladie touche le laurier rose, ses feuilles jaunissent et sa croissance est ralentie. Sa cause principale est une carence en fer ou en magnésium. Pour traiter ce problème, il est recommandé d’apporter les éléments manquants à la plante sous forme d’engrais ou de traitements spécifiques.

Les parasites

Les lauriers roses peuvent être exposés à l’attaque de différents parasites, tels que les pucerons, les cochenilles ou les araignées rouges. Pour limiter les assauts de ces nuisibles, une inspection régulière de la plante est nécessaire. Aussi, l’application d’un traitement adapté est requise dès leur apparition.

Les problèmes de culture

Les problèmes de culture peuvent également porter atteinte à la santé et à la bonne croissance de votre laurier rose. Ceux-ci incluent un mauvais choix de terre, un manque de lumière ou des conditions de température inadaptées. Pour remédier à cet état de choses, il est essentiel de choisir une terre adaptée aux besoins de la plante et de lui offrir un bon ensoleillement, ainsi qu’une protection contre les températures trop basses.

En suivant ces conseils pour votre jardin et en accordant une attention particulière à vos lauriers roses, vous contribuerez à préserver leur beauté et à les protéger contre les différentes maladies et problèmes de culture. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un professionnel pour mieux connaître les besoins spécifiques de ces plantes et garantir leur bonne croissance dans votre potager.

ARTICLES LIÉS