Accueil Grossesse Comment préparer son corps à la grossesse ?
Comment préparer son corps à la grossesse

Comment préparer son corps à la grossesse ?

Une préparation adéquate du corps est essentielle pour la grossesse. La période de fertilité survient à environ deux semaines avant le début des règles, de sorte qu’il peut s’écouler jusqu’à trois semaines avant que la femme ne se rende compte qu’elle est enceinte.

En outre, la période entre la deuxième et la huitième semaine est plus critique pour le fœtus, car elle correspond à la formation du visage, du cœur, des reins… Voici quelques conseils pour bien préparer votre corps à la grossesse.

Lire également : Soulager les douleurs et l'inconfort pendant la grossesse : des méthodes naturelles efficaces à connaître

Préparer son corps à la grossesse : revisiter ses habitudes alimentaires

Pour préparer votre corps à la grossesse, vous devez vous chouchouter en commençant par votre alimentation qui joue un rôle important dans la fertilité. Elle doit donc être équilibrée et variée. Mangez des aliments riches en fibres comme les légumes et le riz brun. Les protéines végétales contribuent également à une alimentation saine. Profitez-en pour consommer des lentilles et des pois.

Par ailleurs, les aliments riches en fer comme la viande rouge, le poisson, et les pois chiches sont recommandés pour préparer son corps à la grossesse. Enfin, évitez les collations sucrées et les pâtisseries.

A lire aussi : Tout ce qu'il faut savoir sur le groupe Ramsay

Prendre des suppléments d’acide folique

L’acide folique est une vitamine B essentielle au développement du fœtus. Pour préparer son corps à la grossesse et favoriser la conception du bébé, il faut qu’il y ait assez d’acide folique dans le sang.

Comment préparer son corps à la grossesse

Une carence en acide folique peut avoir des conséquences graves et une présence suffisante permet de prévenir les malformations du cerveau, du crâne et de la moelle épinière.

Les besoins quotidiens en acide folique sont de 200 à 300 µg d’acide folique pour les adultes. Ce besoin double pendant la grossesse pour atteindre 400 µg.

Faire de l’exercice pour préparer son corps à la grossesse

Un corps sain facilitera la grossesse et l’accouchement. Mais trop d’exercice peut compliquer la conception, surtout si vous n’en faisiez pas avant la planification de la grossesse. Commencez par une promenade quotidienne et demandez des conseils à un spécialiste.

Augmenter l’apport quotidien en fer

Pour préparer votre corps à la grossesse, vous devez prendre de l’avance et faire des réserves de fer. En effet, votre corps a besoin de fer pour son fonctionnement et ce besoin augmente pendant la grossesse. Une carence en fer peut entraîner de la fatigue, des essoufflements, un teint pâle, et une vulnérabilité aux infections. Pour les femmes enceintes, une carence en fer peut affecter le développement du fœtus et l’issue.

Préparer son corps à la grossesse : éviter tout le tabac et les drogues

Il est important de savoir que le tabagisme peut provoquer des fausses couches, des hémorragies, des naissances prématurées et un faible poids à la naissance. Il est donc préférable d’arrêter de fumer pour bien préparer son corps à la grossesse.

Aussi, la prise de marijuana, de cocaïne et d’autres drogues illégales augmente la probabilité de fausse couche et de malformations. De plus, certaines drogues peuvent rendre certains bébés dépendants de la drogue consommée par la mère.

Éviter le stress

Un niveau de stress élevé entraîne une augmentation de la production de cortisol par l’organisme. Cela augmente non seulement le taux de sucre dans le sang, mais a aussi un effet négatif sur la qualité de l’ovulation. De même, un stress excessif pendant la grossesse peut avoir un impact négatif sur le développement du bébé et entraîner un risque de faible poids à la naissance.

ARTICLES LIÉS