Accueil Maladie Dépistage des MST : quand, où et comment se faire dépister ?

Dépistage des MST : quand, où et comment se faire dépister ?

Les maladies sexuellement transmissibles sont à l’origine d’un taux de mortalité important. Si vous manifestez quelques symptômes similaires aux patients qui souffrent d’une telle maladie, il devient urgent de se faire dépister. En effet, il est plus facile de se soigner lorsqu’on sait exactement de quoi on souffre.

Pour s’assurer de sa bonne santé, il est alors conseillé de se faire dépister. Suspicieux quant à votre statut sanitaire, vous désirez faire un dépistage, mais manquez d’informations ? Voici qui devrait vous intéresser. On vous indique dans ce billet quand, où et comment se faire dépister.

A lire également : Quels sont les frais d'hospitalisation ?

Quand faire un dépistage des MST ?

Il est important de se faire dépister de manière régulière et suivie. Idéalement, il est conseillé de réaliser son dépistage tous les trois mois. En adoptant ce rythme de dépistage, vous vous assurez de détecter toutes les infections que vous aurez contracté. Ceci s’explique notamment par le fait que les toutes les maladies sexuellement transmissibles n’ont pas le même délai d’incubation.

La période d’incubation désigne le temps que prend le virus responsable de l’IST pour se manifester après la contamination. Cette période varie entre quelques jours et 12 semaines en fonction des maladies sexuellement transmissibles. Avant la fin de la période d’incubation, la maladie ne peut pas être diagnostiquée. Un dépistage durant cette période ne vous serait alors d’aucune utilité.

A lire également : Taxi conventionné : solution idéale pour le transport sanitaire

Pour mettre toutes les chances de votre côté, dépistez-vous chaque trimestre. Faites-vous également dépister avant de débuter des rapports non-protégés avec un nouveau partenaire. Vous devrez aussi vous faire dépister lorsque vous remarquez ou ressentez des symptômes. Il peut s’agir d’inconfort, de douleur, d’irritations, de brûlures, d’apparition de boutons, de mauvaises odeurs intimes, etc. À la première alerte, rendez-vous chez un spécialiste.

dépistage MST

 

Où faire un dépistage des MST ?

Les centres de dépistage de maladies sexuellement transmissibles sont très répandus en France aujourd’hui. Vous pouvez notamment vous faire dépister en laboratoire sur présentation d’une ordonnance médicale. Les centres hospitaliers sont eux aussi habiletés à dépister des MST. Pas très coûteux, les frais de ces dépistages peuvent même être remboursés par votre assurance maladie.

Vous pouvez également vous faire dépister en vous rendant dans les centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic. Les associations de lutte contre le Sida ou encore les centres de planification familiale proposent eux aussi des dépistages gratuits. Vous l’aurez compris, les solutions sont très diversifiées. Pour trouver tous les centres disponibles, recherchez un annuaire des centres de dépistage sur le net.

Comment se faire dépister ?

Pour vous faire dépister, il vous suffit de contacter votre médecin traitement. Sur conseil de ce dernier, vous vous orienterez vers un centre compétent. Le procédé de dépistage des MST varie en fonction de la maladie recherchée.

Pour détecter le Sida, la syphilis, ou encore l’hépatite B ou C, les professionnels procéderont à une prise de sang. Un prélèvement vaginal ou une analyse d’urine peut être effectué pour dépister les IST comme la chlamydiose. Pour d’autres maladies, les spécialistes feront un examen des parties génitales.

ARTICLES LIÉS