Accueil Seniors 3 choses à savoir sur l’assurance obsèques

3 choses à savoir sur l’assurance obsèques

Une étude du Crédoc démontre que plus de la moitié des Français laissent des instructions pour leurs funérailles. Plus de 4 millions souscrivent même une assurance obsèques. Ce type de contrat représente-t-il une réelle solution pour éviter que les proches n’aient à financer sa propre disparition ? Voici 3 points clés à savoir concernant l’assurance obsèques.

Lire également : Est-ce que les sports pèsent sur le cœur ?

Le coût d’une assurance obsèques

Contrairement à la croyance populaire, la souscription à une assurance obsèques n’est pas forcément onéreuse. D’ailleurs, il arrive que ce soit au souscripteur que revient de déterminer le capital qu’il souhaite provisionner. Ainsi, le montant des cotisations varie selon la méthode de versement :

Versement unique, qui est conseillé pour les personnes âgées. Le capital défini est versé en une seule fois. Généralement, 5000 euros est une bonne moyenne pour ce type de contrat.

A découvrir également : Comment serrer rapidement les bras ?

Versements temporaires, qui sont l’idéal pour les jeunes séniors qui désirent constituer un capital sans se précipiter. Il s’agit de verser des mensualités sur une période définie, soit de 5, 10 ou 15 ans. Pour un capital de 5000 euros sur 10 ans, il faudra compter environ 40 euros par mois.

Versements viagers, où on définit un capital et les mensualités sont versés jusqu’à son décès. Ce dispositif est conseillé aux personnes dont l’âge approche des statistiques de décès. Pour les jeunes, le risque serait de payer plus que le capital défini. Or, l’argent versé en trop est considéré à fonds perdus. Inversement, l’assurance risque de ne pas disposer d’assez d’approvisionnement en mensualités.

Les garanties d’une assurance obsèques

Le capital sert au financement des funérailles en général. On peut citer entre autres le cercueil, le toilettage et la préparation du corps, le transport du défunt, la cérémonie, la pierre tombale, mais aussi le creusement de la fosse et la concession ou encore les faire-part. Certaines agences funéraires vont même jusqu’à proposer des options supplémentaires comme l’aide aux démarches administratives et juridiques, le rapatriement du corps ou encore le financement du voyage des proches jusqu’au lieu de l’inhumation.

Dans tous les cas, les garanties proposées doivent être précisées.

Les bénéficiaires de l’assurance obsèques

Il faut savoir que l’assurance obsèques s’avère particulièrement souple. De la même manière qu’on peut définir soi-même le montant de son capital ainsi que la manière de la constituer, le souscripteur est libre de préciser les bénéficiaires à son contrat d’assurance obsèques. Cela peut être un ou plusieurs proches, qui recevront le capital, pour régler les funérailles. Il n’est pas nécessaire d’obtenir un devis avant de toucher l’argent. En cas de somme excédante, les bénéficiaires sont tenus de se le partager.

ARTICLES LIÉS