Accueil Santé Pourquoi faire un bilan neuropsychologique ?

Pourquoi faire un bilan neuropsychologique ?

Neuropsychologie pédiatrique est la discipline qui étudie le lien entre le cerveau et l’apprentissage chez les enfants. En se concentrant principalement sur les fonctions cognitives, cette discipline étudie et détecte les déficiences cognitives potentielles chez les enfants présentant des signes de troubles d’apprentissage, au moyen d’une évaluation neuropsychologique.

Composé d’une série de tests, l’évaluation neuropsychologique est utilisée pour évaluer le développement social, émotionnel et intellectuel de l’enfant, ce qui peut expliquer des difficultés dans l’environnement scolaire ou des échecs dans ce domaine. Il est donc souvent recommandé en cas de troubles du DYS, en plus de l’orthophonie, car soit confirme la présence d’un trouble d’apprentissage, soit pour l’expliquer.

Lire également : Quelle prothèse dentaire choisir ?

Il est important de savoir qu’une déficience cognitive peut être une maladie isolée bien qu’elle soit souvent associée à des troubles du DYS.

Quand votre enfant a-t-il besoin d’une évaluation neuropsychologique ?

Neuropsychologique l’évaluation est souvent recommandée en présence de dysfonctionnements possibles affectant la façon de penser, d’agir et d’apprendre de l’enfant dès l’âge de trois ou quatre ans. Elle permet donc, dans un premier temps, de mieux le connaître et de mieux comprendre pourquoi il agit de cette manière ou pourquoi il rencontre des difficultés dans un tel domaine, etc.

A découvrir également : Les caractéristiques de la presbytie

Cette évaluation permet également de :

  • Identifier les problèmes dès que possible afin d’en prévenir les conséquences ;
  • Dépistage des problèmes à temps afin de minimiser leur impact sur la vie de l’enfant ;
  • Identifier les problèmes, les analyser et les comprendre afin de proposer le bon traitement.

Dès que nous aurons le résultat de cette évaluation, il sera possible de :

  • Connaître les causes réelles des difficultés rencontrées par l’enfant dans la société, dans la famille ou à l’école ;
  • Élaborer une stratégie d’assainissement en fournir aux parents et aux enseignants les outils et les ressources nécessaires ;
  • Élaborer un plan d’intervention adapté aux besoins de l’enfant en fonction de la nature et de la gravité du trouble.

Quelle évaluation neuropsychologique permet de diagnostiquer…

Après l’évaluation, le spécialiste doit être en mesure d’identifier les pathologies du développement possibles et de faire un diagnostic en cas de :

  • Troubles psychométriques ;
  • Troubles du langage,
  • Troubles visuo-practo-spatiaux
  • Troubles visuo-spatiaux
  • Troubles gnotiques visuels
  • Troubles mnésiques
  • Troubles des fonctions attentionnelles et exécutives
  • Troubles d’apprentissage spécifiques (TSA)

Comment est le contrôle de l’orthophonie ?

Le équilibre neuropsychologique est divisé en trois parties très distinctes :

  • Entretien avec les parents ;
  • Entretien individuel avec l’enfant ;
  • Communication du résultat.

Il est conseillé de contacter le service clinique pour prendre rendez-vous, mais aussi pour vous informer de la procédure à suivre le cas échéant, des coûts attendus pour les trois entretiens et des dossiers à emporter si le psychothérapeute en a besoin.

Entretien avec les parents

La première rencontre avec le psychothérapeute est en présence de des parents ou tuteurs de l’enfant , parce que les questions du spécialiste les aborderont la plupart du temps. Pendant environ trois heures, il vise à comprendre la vie de l’enfant dans son ensemble, en tenant compte de l’objectif de l’évaluation à venir.

Pour que le psychothérapeute ait toutes les informations dont il a besoin à portée de main, vous pouvez demandé de vous fournir des rapports d’autres spécialistes qui ont déjà examiné le patient, ainsi que quelques extraits de ses devoirs et rapport de l’école.

À la fin de cet entretien, une série de questionnaires sera remise aux parents et un autre pour les enseignants.

Évaluation neuropsychologique

Sur la base de la première interview et des questionnaires remplis par les parents et les enseignants, le psychothérapeute établira un portrait préliminaire de l’enfant et mettra en place un bilan neuropsychologique adapté à ses besoins et problèmes. La deuxième rencontre est donc entre lui et le petit patient.

Pendant cela, le spécialiste lui fera faire une série de tests, consistant en des jeux et de petites tâches à faire à partir de laquelle il déterminera ses vrais problèmes et quelle est la cause. Il commencera également, sur la base de ses conclusions et donc du diagnostic, à envisager des traitements qui peuvent être adaptés au cas de l’enfant.

Cette seconde dure environ trois heures. Son analyse sera fondée sur les trois critères suivants :

  • la nature des inscriptions à traiter ;
  • La nature de la tâche ;
  • La nature des extrants

La communication du résultat

C’est au cours de la troisième réunion que le neuropsychologue vous communiquera les résultats de l’évaluation neuropsychologique , après avoir corrigé les tests et diagnostiqué. Il vous fournira un rapport complet contenant ses observations, les modèles en cause et les recommandations concernant la prise en charge future de l’enfant. Ce document doit généralement être remis à la personne qui a recommandé l’examen, à savoir le médecin traitant ou tout autre professionnel médical suivant le patient.

C’est également au cours de cette troisième interview que le neuropsychologue sera en mesure d’expliquer les problèmes de votre enfant afin que vous puissiez comprendre, d’une part, et d’autre part, adapter votre comportement envers lui. Par conséquent, si vous avez des questions sur le trouble que votre enfant souffre, c’est le moment ou jamais de leur poser. Cette dernière interview est le moment idéal ! Selon la situation, il peut également proposer de se mettre en contact avec d’autres parties prenantes : enseignants, médecins, etc. afin de convenir d’une stratégie commune entre eux.

ARTICLES LIÉS